Arrêtez de donner votre argent à Google !

Chez Be Quiet, nous sommes régulièrement appelés pour donner une recommandation sur les techniques Web Marketing mises en place par nos clients.

Google est une entreprise magnifique qui a su mettre en place un système incontournable pour être visible sur Internet (son moteur de recherche, son navigateur, son système de classement SEO, ses annonces Adwords, Google Analytics, etc…)

Avec 4,65 milliards de pages Web pour environ 1 milliard de sites coté “visible” du Web et donc indexés par les moteurs de recherche.*

Comment faire pour sortir du lot ?

On en revient aux bonnes vieilles méthodes Inbound Marketing…

Étape 01 – Mettre en place un bon site Internet qui soit Google Friendly  – élément fondamental de votre stratégie en ligne

La notion de bon site Internet pourrait faire l’objet de plusieurs articles, nous sommes bien d’accord…

Étape 02 – Générer du trafic qualifié vers mon site Internet !

Ok mon site / mon offre est parfait(e) mais comment maintenant vais-je pouvoir le montrer et attirer un public ciblé et intéressé par mes services/produits ?

# Grâce au référencement naturel de mon site (SEO)

Souvent l’enfant pauvre du Web Marketing. Les clients ont aujourd’hui encore beaucoup de mal à comprendre l’intérêt de pérenniser le trafic de leur site Internet via cette méthode. À leur décharge, cela prend du temps, nécessite pas mal d’interventions techniques et les résultats ne sont pas immédiats !

# Grâce au référencement payant (SEA)

On parle ici de PPC, où via Google, Facebook, LinkedIn ou encore Twitter, on va payer pour générer du trafic sur son site

# Entretenir son SEO avec un blog 

Au plus de pages sont indexées dans Google, au mieux c’est pour votre site. En plus vous avez la possibilité de vous positionner sur d’autres termes de recherche que ceux présent sur les pages statiques de votre site. Un petit article de minimum 300 mots par semaine ou par mois ne devrait pas vous faire peur et si c’est le cas, on peut vous aider ! Ce contenu peut également être ensuite partagé sur vos réseaux sociaux ou dans vos newsletters…

# L’e-mail marketing

On parle ici de travailler une base de données de clients/prospects avec du contenu, des informations susceptibles de les intéresser. Ne faites pas l’erreur d’envoyer un message unique à l’ensemble de votre base de données ! Utilisez également des outils pro pour gérer votre base de données et vos envois, puis analysez vos résultats.

# Une présence active sur les plateformes sociales 

Par l’animation de ses différents comptes Facebook et/ou Twitter, LinkedIn, Pinterest, Instagram… Il est important de bien choisir l’endroit où vos clients et futurs clients se trouvent. Ne perdez pas votre temps sur Facebook si vos prospects sont sur LinkedIn. Partagez vos articles de blog, faites un peu de curation de contenu sur votre domaine mais ne perdez pas de vue, la création de liens vers des parties de votre site Internet.

Étape 03 – Le tracking de mes efforts…

Avec Google Analytics, outil de mesure de vos efforts sur Internet qui, une fois configuré va vous permettre de savoir clairement, où ne plus dépenser votre budget Web Marketing. L’idée est d’analyser, corriger et redéployer sa stratégie en continuant à l’affiner de jour en jour…

Dans le dernier exemple ci-dessous, aucun objectif n’est fixé dans Analytics. Le client, qui est un e-commerçant, ne mesure donc pas son ROI…

Conclusion et le pourquoi du titre : Arrêtez de donner votre argent à Google

Le succès d’une stratégie Web Marketing digne de ce nom est le savant mélange de différentes techniques, comme celles mentionnées ci-dessus (liste non exhaustive).

Trop de clients compensent par manque de temps ou de connaissances à coup de Pay Per Click via Google Adwords ou Facebook. Le seul objectif recherché est de faire monter leur courbe de fréquentation de site à coup de xxx € / click avec des sites pas optimisés ou techniquement défaillants. Alors oui, comme dirait l’autre : “sur un malentendu çà peut marcher…”. Ou pas.

Client actuellement sans budget Adwords

Client qui ne soigne pas son SEO alors que c’est lui qui génère 50% de son CA (via Internet)

Client qui a légèrement diminué son budget SEA au profit du SEO

Mon préféré…

 

* Sources chiffres : 

http://www.science-et-vie.com/galerie/il-y-aurait-4-65-milliards-de-pages-web-au-bas-mot-6656

Avec la contribution de Jehanne Henin et son oeil de lynx 😉

Yves Vandeuren // Phrase préférée : Everything will be alright tomorrow ! // 3 caractéristiques : Digital Marketing Expert - Inbound Marketing Professional - Avid Technologist...

A propos de ce blog ?

Ici vous trouverez un peu de tout, à une fréquence directement liée à notre taux d'occupation. Qui a dit que les cordonniers étaient les mieux chaussés?

Inscription à la newsletter !

Les champs marqués par une * sont obligatoires.

Ceci peut vous intéresser

No Comments

Articles récents